top of page
Rechercher

Savoir dire NON

Un terme aussi élémentaire à énoncer... Toutefois, proférer une NÉGATION représente un défi véritable pour bien des individus, en particulier ceux ayant grandi avec des modèles défaillants tels que l'asservissement assimilé. Manifester un rejet justifié peut évoquer la culpabilité, l'angoisse du rejet et la rancœur.

Néanmoins, quels que soient les motifs en toile de fond, si vous accédez à toutes les requêtes formulées à votre égard, vous reléguez vos propres besoins au second plan et sacrifiez votre propre identité.


J'ai retenu une leçon inestimable de cette situation ! Il y a quelques années, une collègue que j'admirais particulièrement m'a sollicité pour la remplacer temporairement en raison d'une urgence familiale. Après une brève période de réflexion, j'ai gentiment refusé en lui expliquant que cela ne correspondait pas à mes compétences. Nos domaines professionnels étaient diamétralement opposés, et cette inadéquation était réciproque. Malgré notre amitié et notre harmonie, j'ai fermement décliné l'offre de prendre une telle responsabilité. Comprenant l'urgence de sa situation, j'ai essayé de la réconforter tout en m'engageant à trouver la personne la mieux adaptée pour l'aider dans cette situation. Sa réaction a été démesurée. Non seulement elle a été profondément heurtée par mon refus, mais elle en a fait une question personnelle. Depuis ce jour, elle a décidé de ne plus m'adresser la parole. À l'époque, j'ai ressenti une grande tristesse, mais que pouvais-je faire d'autre ? Accepter une tâche pour laquelle je n'étais pas qualifié, au risque de commettre des erreurs graves, simplement pour ménager son ego ? Malheureusement, malgré mes explications, ma collègue a choisi de prendre cela comme une offense personnelle insurmontable. Cet événement s'est produit pendant une période de transformation personnelle profonde, alors que je travaillais dur pour apprendre à m'affirmer et à délimiter mes frontières. Le plus grand défi était de ne pas revenir sur ma décision dès que je percevais sa déception. Pourquoi ?

Parce que c'était particulièrement pénible de voir des personnes que j'appréciais se détourner de moi. Malheureusement, c'était le prix à payer.

J'ai assimilé une précieuse leçon de cette expérience.

Cette expérience a marqué un tournant significatif dans ma vie.



C'était à la fois un défi insurmontable et une victoire considérable de savoir dire non.


Si vous redoutez refuser par crainte de voir quelqu'un partir, laissez-moi vous interroger.


Pensez-vous réellement qu'il s'agisse d'une relation saine et équilibrée ?


Accepter pour esquiver des disputes ?


Bien sûr, choisir de ne pas décliner peut momentanément vous épargner un




possible désaccord.




Pourtant, vous n'abordez pas la question fondamentale.




Ce schéma doit évoluer, sinon vous pourriez vous retrouver à supporter les




répercussions tout au long de votre existence.








N'oubliez pas que...




Si vous n'exprimez pas votre refus verbalement, votre corps finira par le révéler à




votre insu, en manifestant des troubles physiques par le biais de la maladie.





La plupart d'entre nous sont simplement guidés par un profond désir d'être des




individus agréables, bienveillants, et accommodants.


Nous sommes animés par le désir d'épanouir la joie autour de nous et de gratifier




ceux qui nous sont chers.


Ces vertus louables servent comme le carburant alimentant une énergie de vie




extrêmement positive.



En choisissant de décliner, vous ne sacrifiez en aucune manière ces




caractéristiques humaines telles que la gentillesse et la bienveillance.




Au contraire, vous affirmez avant tout vos limites, vos émotions, vos principes, et



vos valeurs fondamentales.



L'affirmation de soi repose sur un délicat équilibre entre cette dynamique positive



et la capacité à énoncer clairement vos propres bornes.




En disant non, vous signalez à votre cercle social que vous vous accordez une




importance et que vous avez du respect pour vos convictions.





Refuser exprime une transparence et une vérité indéniables




de votre part.









Autrement dit…

...vous êtes prêt à abandonner ce qui est vraiment important pour vous, et il est probable que vous finirez par suivre les attentes des autres concernant votre vie. Vous faites des efforts pour rendre la vie des autres plus facile, tout en compliquant la vôtre. Cela n'est pas juste !





Comment peux agir le Neurofeedback ?



Le neurofeedback, c'est comme un entraînement pour notre cerveau qui peut



nous aider à dire "NON" de manière plus facile et plus efficace.


Cela peut nous aider à mieux comprendre comment notre cerveau réagit lorsque



nous disons "NON" et apprendre à .



En le pratiquant, nous pouvons devenir meilleurs pour prendre des décisions et



avoir confiance en nos choix.

Le neurofeedback peut également nous aider à gérer nos émotions quand nous



disons "NON". Parfois, cela peut rendre les gens en colère ou tristes, mais avec le



neurofeedback, nous pouvons apprendre à rester calmes et forts.

Enfin, le neurofeedback peut nous aider à être plus forts mentalement, de sorte



que lorsque nous disons "NON", nous pouvons rester fidèles à notre décision



même si les autres ne sont pas d'accord.




Cela nous permet de prendre soin de nous-mêmes tout en étant gentils et



aimables envers les autres.


En résumé, le neurofeedback peut être comme un super entraînement pour notre



cerveau qui nous aide à dire "NON" quand c'est nécessaire, tout en restant gentils



et confiants en nous-mêmes.



Savoir dire non, nous permet de vivre une vie plus authentique



et heureuse.





Contactez Florence via Whatsapp dès maintenant


au





neurofeedback raanana, savoir dire non
neurofeedback raanana,





コメント


bottom of page